Forex : Analyse économique des marchés 12 janvier 2011

12 janvier 2011 Non Par admin

Analyse économique


Wall Street a clôturé hier sur des indices à la hausse – hausse qui pourrait-on dire a mûri après la seconde moitié de la journée. A la fin de séance, le Dow Jones Industrial Average avait enregistré une hausse de 0,3% et a clôturé à 11,672 points. L’indice NASDAQ une hausse de 0,35% à un niveau de 2,716 points et  l’indice S&P500 a également enregistré une hausse de 0,35% pour atteindre un niveau de 1,274 points.

Le gouvernement Japonais a déclaré qu’il achèterait des obligations Européennes pour aider la Zone Euro à faire face à la crise de l’endettement. Les marchés boursiers asiatiques ont répondu positivement à la nouvelle, affichant des hausses d’indices. La bourse de Tokyo a affiché une hausse de 0,2%, celle de Seoul une hausse de 0,2% et la bourse de Hong Kong, a enregistré une hausse de 0,8%.

Les marchés boursiers européens ont affiché un plus haut de 28 mois hier sur la base des déclarations du Japon. Le pays a rejoint la Chine dans sa tentative d’aider l’Europe à endiguer la crise de l’endettement du continent. A la fin de la séance de trading, la bourse de Londres a enregistré une hausse de 1%, la bourse de Frankfort, une hausse de 1,2% tandis que la bourse de Paris a enregistré une hausse de 1,6%.

Sur le plan macro-économique, le département du travail américain a déclaré que le nombre d’emplois disponibles aux Etats-Unis avait diminué en Novembre après que ce nombre ait atteint son niveau le plus haut en deux ans le mois antérieur; signe que la croissance du marché du travail américain sera plus lente et plus longue que celle qui avait été prévue. Le nombre d’emplois disponibles aux Etats-Unis a diminué de 80.000 en novembre pour atteindre un total de 3,25 millions, une baisse de 2,4% comparé aux 3,3 millions en octobre. La publication des chiffres économiques continuera cette semaine avec la publication des données sur les ventes au détail, l’index des prix à la consommation, l’index de la production industrielle, l’index des prix industriels, de la balance commerciale, etc.

Le prix du pétrole a clôturé hier sur une hausse de 2,1% au-dessus des 91 dollars US le baril. C’est le prix le plus haut depuis la semaine passée. Ceci est dû aux inquiétudes concernant la réduction de production de pétrole à cause de la fermeture du pipeline en Alaska et fermeture des puits de pétrole dans la mer du Nord.